Le mariage réussi du Feng Shui et du rangement

(Photo Jared Rice/Unsplash)
📷 Jared Rice

Je me pose un instant, tourne le dos aux placards de mon logement. Cette foule d’objets a décidé de se liguer contre moi.
Quand une fumée commence à s’échapper de votre nez, que votre tête se met à bouillonner tout comme votre corps… c’est qu’il est temps de prendre une décision !

Je vous proposerez bien un exercice de visualisation en vous concentrant sur votre respiration.

« Vous êtes détendu(e), assis(e) en position de méditation face à un magnifique paysage. Un air doux caresse votre peau et vous fait sentir si bien….. »

… Mais, nooon je suis en train de vous perdre. Le quotidien vous rattrape 🙁

Vous n’en n’auriez pas MARRE de gaspiller votre temps libre à chercher tel ou tel objet, tenter de ranger le contenu de vos dossiers, armoires, penderies ?

Le temps est précieux. Autant le passer à faire des activités qui nous stimulent, nous font du bien à l’esprit !

 

Contribuer à la circulation de l’énergie dans toutes les pièces.

L’art du Feng Shui, signifiant vent et eau, décuple tous ses bénéfices quand les pièces de notre lieu de vie ou de travail ont un agencement fluide.

Le CHI (énergie vitale) a besoin d’évoluer dans des espaces désencombrés. Le RANGEMENT est donc fondamental.

En lisant ces dernières lignes, vous avez cette sensation de mille fois lu, déjà entendu lors de votre tendre enfance. Ce fameux « Range ta chambre« , « range ton bureau » résonne en vous…

Photo by Allen Taylor on Unsplash
📷 Allen Taylor

 

L’entretien prioritaire de 3 pièces: l’entrée, la cuisine et la chambre.

Pourquoi est-il essentiel d’avoir une entrée Feng Shui ou une « Feng Shui chambre » ?

Tout simplement parce que ces trois pièces constituent votre carte-mère en terme de bonne santé.

  • L’entrée de votre maison est la bouche du CHI (chi ou tchi = l’énergie vitale). Une entrée bien éclairée, rangée, à la décoration plaisante captera les belles vibrations de l’environnement extérieur. Elle pourra ainsi diffuser dans votre intérieur l’énergie nécessaire à dynamiser chaque pan de votre vie.
  • Vient ensuite, votre cuisine qui est le lieu où vous vous nourrissez, rechargez les batteries.  S’il est sain d’un point de vue Feng Shui (plan de travail dégagé, appareils en état de fonctionnement…), vous aurez le quota quotidien de bonnes énergies pour faire face aux obligations de la journée sans vous sentir épuisé(e), affaibli(e), « en manque de… ».
  • Dernier lieu du TRIO des pièces clés en Feng Shui: la chambre « parentale » ou principale. Pour qu’ elle soit ressourçante, placez votre lit le plus loin de votre porte d’entrée (On parle de position de commandement quand la tête de lit est adossée au mur et que vous êtes en mesure de voir qui entre dans la pièce).  Côté aménagement, allez à l’essentiel. Évitez les miroirs ou télévision en face du lit. Laissez l’espace sous votre lit dégagé et n’éparpillez pas vos vêtements afin que le CHI puisse y circuler… Votre sommeil n’en sera que plus réparateur.

Recommandations supplémentaires concernant l’ouverture des portes:

Pour ces trois pièces tout comme le reste de votre logement, veillez à ce que leur ouverture ne soit pas bloquée par des patères chargées de vêtements, cartons, sacs… Évitez d’y avoir des placards surchargés où les objets sont prêts à s’écrouler tellement vous avez tenté de bourrer vos affaires. Ce n’est pas parce que c’est caché des yeux que le souci est éludé pour autant. Sachez que toute zone encombrée, étouffée par les objets est la représentation de freins dans votre vie. Pour vous dire exactement quel pan de votre vie se retrouve contré par ces obstacles, une étude du plan de votre maison et l’apposition du bagua (carte énergétique) est nécessaire. Cela sera abordé dans un prochain article et lors de consultations privées/sur-mesure.

 

Revenons au sujet: le rangement et le Feng Shui se marient à merveille parce que fluidité, ordre et harmonie sont les maîtres mots d’un bon CHI.

📷 Rawpixel

 

Méthodes de rangement pour un espace plus Feng Shui.

Il existe de nombreuses méthodes: zérots déchets, Kon Mari, minimalisme… et surtout de nombreux groupes/forums regorgeant de cas pratiques qui sauront vous inspirer.
A vous de décider quelle technique vous convient le mieux ou créez la vôtre. Le tout est d’acter le changement, de commencer par la pièce où vous vous énervez le plus souvent.

Si vous êtes vraiment perdu(e), voici quelques idées:

  • un objet n’a pas été utilisé depuis plus d’une année, il ne vous est honnêtement d’aucune réelle utilité
  • un objet ne vous procure plus aucun plaisir quand vous le voyez, portez, touchez… il est temps de s’en séparer
  • en prenant tel objet/vêtement, votre début de phrase est « peut-être qu’un jour… », « et si… » = AU-REVOIR
  • vous avez cet objet en double, triple… est-ce bien nécessaire ?
  • vous aviez totalement oublié l’existence de cet objet rangé tout au fond du placard… = vous n’en avez pas du tout besoin pour égayer vos journées !

Ne soyez pas dépendant(e) des objets qui vous entourent. Libérez-vous du superflu. Vous n’êtes pas ce que vous possédez ! Votre valeur, beauté est en vous, pas dans vos placards !

Le don des objets désormais inutiles fera le bonheur des plus nécessiteux. Réalisez une double et belle action: apporter du bien-être à ceux qui sont dans le besoin & revigorer l’énergie qui circule dans votre maison.

Votre zénitude intérieure n’en sera que meilleure. A terme, vous noterez que ce « nettoyage de printemps » vous permet d’avoir les idées plus claire, de vous recentrer sur l’essentiel et d’avoir une énergie qui vous porte plus aisément dans la concrétisation de vos projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *